Accueil
Irlande
Tourisme
Hébergement
Infos pratiques
Voyager vers l'Irlande
Meteo
Lacs
Rivières
Pêche
Pike & Coarse fishing
Trout & Salmon fishing
Séjours
Galeries photos
Liens

At Scarriff for pike

 

vers page séjours

Une fois n'est pas coutume, nous avons décidé de pêcher le lough Derg la dernière semaine de septembre, espérant piquer de la truite et du beau brochet, si toutefois les conditions climatiques sont favorables (pas trop chaudes).

 

Pêche...

D'après les rapports de pêche publiés régulièrement par les guides pro installés à divers endroits sur le Derg, les semaines qui ont précédées notre venue sur ce lac étaient excellentes, tant en quantité qu'en taille. Une météo avec un flux plutôt régulier de NO, ou encore NE, favorisait pleinement cette réussite; ce qui nous faisait espérer une semaine avec un joli tableau de prises...

A notre arrivée, nous constatons que le vent souffle à présent dans un flux de sud. D'après notre propre expérience et celle partagée par nos amis, c'est plutôt mauvais pour la pêche; il vaut encore mieux avoir un vent du nord. Nous consultons donc rapidement les prévisions météo pour la semaine sur diverses applications de nos smart-phones, et également sur des sites Internet spécialisés... Aie, aie, aie... les restes des ouragans qui ont frappés les Antilles récemment forment une grosse dépression au Nord-Ouest de l'Irlande, provoquant ainsi ce flux venant du Sud.

               

Après une installation dans cette maison que nous connaissons bien, nous préparons notre matériel et nos cannes pour débuter notre quête du gros brochet sur ce grand lac du mid-ouest. Nous venons à cet endroit spécialement pour cette raison, surtout que maintenant les populations de gros poissons sont vraiment reconstituées. Ce lac à très longtemps été renommé pour ses gros brochets avant de connaître une période de grosse pollution dans les années 1995 à 2000 environ (due aux rejets d'une usine qui produit des engrains agricoles).

A 8h, rendez-vous à la "boat house" avec Bernard (le manager des lieux), pour prendre possession de 3 barques avec moteurs thermiques, pour 6 jours de pêche. Nous apprécions de pouvoir laisser notre matériel dans ces barques à nos retours de la pêche. Tout est en sécurité dans cette bâtisse... plus besoin de remonter cannes et sacs à l'hébergement chaque soir.

               

Par des conditions météo irlandaises très variables (alternance d'averses et de soleil, et vent défavorable), ce sont les deux "jeunes" qui ouvrent le compteur avec du petit brochet... même si ce n'est pas notre but, c'est toujours mieux que rien. Nous nous rendons rapidement compte que la pêche est difficile, même très difficile, et que ça risque de durer tout au long de notre séjour, mais nous n'avons pas le choix, et nous devrons composer avec.

               

Le lendemain, grosse surprise en quittant la rivière qui nous permet de rejoindre le lac. Il y a un brouillard "à couper au couteau" ! Comme nous connaissons l'endroit et les secteurs à éviter (roches proches de la surface), nous débutons une traîne en prenant la direction matérialisée par le lever du soleil. Le brouillard fini enfin par se lever pour laisser place à un ciel ensoleillé, mais toujours avec ce vent qui varie du SSE au SSO. Mon coéquipier fini par faire un premier brochet correct de 76cm, puis j'en pique également un de 81cm juste avant la pause casse croûte du jour.

               

                                               

Ce moment de détente terminé, il est grand temps de retourner pêcher, même si l'envie n'y est pas vraiment en raison des maigres résultats; cependant la pêche est tellement étrange qu'elle peut parfois procurer de biens belles surprises, et cette fois c'est à mon tour d'en bénéficier avec la capture d'un joli brochet de 1.06m. Enfin la première grosse prise tant attendue, qui va remonter le moral des troupes.

                                               

Retour à l'hébergement pour quelques agréables moments de convivialité, souvent autour d'une bonne table préparée par Jean-Marc notre spécialiste en cuisine, qui nous a concocté d'excellents plats tout au long de la semaine : gigot d'agneau, spaghetti bolognaises, cuisses de faisan, bouchées à la reine, sans oublier un bon gros pâté lorrain préparé sur place. Les gros mangeurs que nous sommes apprécient toujours. Il suffit de regarder les photos ci-dessous pour s'en rendre compte !

                                               

Nous arrivons déjà à vendredi, dernier jour de pêche, au cours duquel nous allons malheureusement encore "goûter" aux caprices de cette maudite dépression qui n'en fini pas. La mauvaise surprise vient d'un orage inattendu comme j'en ai rarement vu dans ce pays... Nous étions plusieurs équipages à pêcher tranquillement sous un ciel alternant les gros nuages et les belles éclaircies, jusqu'à ce que l'horizon sur couvre sérieusement sur la montagne voisine; jusque là, rien d'anormal. Tout à coup, il me semble entrevoir un éclair à cet endroit. Mon coéquipier, lui aussi, a bien eu la même vision, qui nous est rapidement confirmée par un énorme roulement de tonnerre ! Songeurs, avec des cannes en carbone en main, nous en arrivons à nous dire que nous pourrions être rapidement en danger, et qu'il serait plus prudent de quitter le secteur rapidement afin de nous mettre à l'abri. Je dois vous avouer que toutes les embarcations présentes à cet endroit ont certainement eu la même pensée que nous. Malheureusement nous n'avons pas eu suffisamment de temps pour rallier un endroit plus calme. Un "mur de pluie" accompagné de grêle nous est rapidement tombé dessus pendant une bonne dizaine de minutes, avant de faire place à un joli arc en ciel, suivi d'un ciel bleu, comme s'il ne s'était rien passé. Finalement, mon collègue prendra le dernier brochet du séjour : 82cm; ce qui lui redonne le sourire.

               

Les poissons qui autrefois n'avaient affaire qu'à quelques pêcheurs locaux ainsi qu'aux touristes à certaines périodes de l'année, et sur des secteurs pas très éloignés des lieux d'hébergement, subissent aujourd'hui une énorme et constante pression de pêche de la part des guides de pêche pro qui se déplacent sur tous les bons spots du lac avec des bateaux très rapides de style "Bass boat". Par conséquent le poisson est plus qu'éduqué, et les résultats s'en ressentent, surtout pendant les périodes pas très favorables à la pêche. C'est une simple constatation parmi tant d'autres, et nous nous gardons bien de "jeter la pierre" à ces guides qui ont aussi le droit de pratiquer ce beau métier.

A notre décharge, il convient également de noter que nous pêchons principalement en traîne, et occasionnellement en "lancer-ramener" pendant des courtes périodes de 15 à 30 minutes tout au plus... ensuite les maux de dos ou d'épaules se font rapidement ressentir, nous obligeant à revenir à une technique moins éprouvante. Les dures années de travail que nous avons effectué, sont la principale raison d'une dégradation de notre santé, mais nous avons toujours envie de pêcher... il faut donc s'adapter tant bien que mal. Mis à part la capture du gros brochet et les bons moments passés en groupe, ce séjour pêche compliqué ne restera pas un de nos meilleurs souvenirs.

 

Tourisme en France...

 Heureusement que nous avions effectué un peu de tourisme à l'aller du voyage, avec une visite du Musée des 24h du Mans et un passage à Perros-Guirec où nous avons pu manger une traditionnelle assiette de fruits de mer.

               

                                               

 

Notre prochaine "expédition" (on peut appeler ça comme ça vu le bazar qu'on trimballe dans nos voitures), se déroulera en avril 2018. Seuls quatre membres de notre groupe seront présents. Nous serons accompagnée par deux amis, pour un séjour sur le lough Mask à la recherche des truites et brochets aux leurres. Bien entendu nous devrons faire preuve d'humilité (ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué) et savoir nous contenter des poissons qui voudrons bien se laisser leurrer ! Nous espérons passer d'agréables moments dans un endroit que seulement 3 d'entre nous ont déjà eu le bonheur de fréquenter.

 

vers page séjours

 

horizontal rule