Accueil
Irlande
Tourisme
Hébergement
Infos pratiques
Voyager vers l'Irlande
Meteo
Lacs
Rivières
Pêche
Pike & Coarse fishing
Trout & Salmon fishing
Séjours
Galeries photos
Liens

 

Octobre 2000 : un nouveau groupe en Eire.

 

vers page séjours

Séjour : Une semaine dans le mid-ouest du 7 au 14 octobre 2000, dont 3 jours de pêche sur le lough Derg, et 3 jours sur le lough Bridjet pour un groupe de 6 personnes.

A force de se faire "casser" les oreilles à longueur d'années avec mes histoires d'Irlande, quelques pêcheurs et collègues de travail, se décident à venir tenter l'aventure cet automne sur l'éternel lough Derg.

Nous voyageons de la manière habituelle : train, taxi, avion et voitures de location.  Notre collègue Claude qui travaille à la SNCF ne manque pas de nous faire un descriptif du "chemin de fer" (c'est comme ça qu'ils en parlent entre eux à la Snef !!!), mais nous aurons l'occasion d'en faire de même concernant la pêche au brochet car il n'est pas expert en la matière. Je me risquerais même à le considérer comme un débutant au carnassier; sa spécialité à lui c'est la pêche au coup, et là nous n'avons pas de leçons à lui donner, tout au contraire c'est lui qui conseille. Revenons au vacances !!!

Comme à chaque voyage, nous passons chez notre hébergeur qui ne manque jamais son accueil, puis vient l'installation dans la maison de location juste à côté de celle d'un fils de cette famille. Au moins si nous avons besoin de quoi que ce soit il sera là pour nous aider.

brochet irlande    brochet irlande    truite irlande

 Nous débutons la pêche sur le Derg, et je constate tout de suite la différence de paysage par rapport au printemps. Pendant trois jours nous nous acharnons à essayer de pêcher du brochet, mais les résultats sont très décevants, nous ne sortons que 3 brochets, une truite brune et une belle bourriche de perches d'environ 200 à 300 grammes. Tous mes amis sont très déçus bien que tous ne veulent pas l'avouer, même Alain qui connaît ce lac pour y avoir effectué plusieurs séjours quand nous venions avec l'autre groupe de pêcheurs de notre région. Avant notre départ nous avions des doutes sur ce lac en raisons des résultats des dernières années et des éventuelles pollutions dont quelques représentants en articles de pêche avaient parlé dans notre région.

Il était grand temps d'avoir un sérieux entretien avec notre guide qui nous conseille de pêcher sur un petit lac qui a déjà produit de belles pêches, situé à quelques km du village : le "Bridget", où nous disposons de deux barques... Notre guide n'a pas vraiment voulu reconnaître que les dégâts de la pollution avaient été importants, sans doute par peur de perdre des clients !

Nos débuts sur ce petit lac sont difficiles, nous ne parvenons pas à localiser les poissons et ce n'est pas faute d'insister, de plus la chance n'est pas de notre côté. Nous n'allons tout de même pas repartir en France avec des mauvais résultats !!! Alors c'est à ce moment là qu'un d'entre nous décide de pêcher depuis le bord, il faut dire qu'il aime ce genre de pêche, et il finit par prendre trois brochets corrects. Après qu'il nous ait fait part de sa découverte, nous décidons de reprendre les barques pour traîner dans les nénuphars avec des petites ondulantes qui ne s'accrochent pas trop, et le résultat ne se fait pas attendre. Tout au long de l'après-midi chacun pêche quelques brochets, certes de tailles moyennes, mais comme dit le proverbe : "à défaut de grives on prends des merles"...

lough bridget    brochet irlande    brochet irlande

Tout le reste de la semaine nous avons pêchés sur ce lac avec des résultats que je qualifierai de moyens mais sans bredouilles.

Après avoir questionné (de dure lutte dans un Pub) les gens du village, il est de plus en plus évident que la pollution au potassium de 1998 sur le Derg soit la principale cause du faible rendement de la pêche du brochet (suite aux épandages agricoles et aux rejets dans les rivières et lacs par les usines productrices de ces produits).

Il semble que cela soit une très mauvaise année pour la pêche du brochet, pas seulement dans cette partie de l’Irlande, mais également plus au nord dans la région de Mohill où les prises ont été plus que médiocres, d’après les dires de certaines personnes de notre région qui y ont séjourné la semaine précédente. Le Derg qui normalement regorge de beaux spécimens nous à quelque peu déçu, le nombre et la taille des prises a été lamentable.

Le lough Bridget est quant à lui un petit lac très agréable avec des baies variées et biens aménagées; nous y avons fait nos meilleurs pêches avec une moyenne de prise avoisinant les 65 cm et la plus grosse de 83 cm. Des français qui y pêchaient après nous y ont pris un brochet de 14 kg avec un petit “Rapala”.   

            brochet irlande           

Ces vacances restent néanmoins un bon souvenir pour l'ensemble du groupe, mis a part que Claude n'aime pas la pluie. Ce fut une découverte pour 4 d’entre nous qui ont pu avoir un aperçu sur les paysages, coutumes et modes de pêche du pays. Tout le monde semble satisfait et plus ou moins séduit par cet endroit où les gens sont bien différents par rapport à ceux que nous côtoyons régulièrement en France, cela rappelle un peu la convivialité que nous avions dans nos villages  il y a 25 ou 30 ans, où chacun essaie d’être serviable et agréable envers les autres. Mis à part le problème de la langue, cela ressemble beaucoup à chez nous, même le temps est semblable. L’ambiance du groupe a été formidable tout au long du séjour.

                                                       

Commentaire 2005 : Je me souviens encore de l'enthousiasme qui animait notre groupe au départ de Sarrebourg : en cette période automnale qui est si propice à la pêche du brochet, nous allions en "faire des tas", tout comme en mai 1996, et les nouveaux s'en souviendraient !!! Après deux ou trois jours de pêche sur le Derg, nous étions vraiment très déçus, et je disais même à notre guide que je ne reviendrais probablement plus pêcher le brochet dans sa région.... Mon attitude du moment a eut pour mérite de le faire réagir : il nous a proposé d'aller pêcher sur un plus petit lac propice à la pêche du brochet... sitôt dit, sitôt fait, et en très peu de temps nous avons retrouvé les joies de la pêche en traîne à la ligne (oui, pas au treuil, pour ceux qui assimilent cette pratique avec celle pratiquée sur le lac Léman...) ; finalement les gars semblaient quand même assez satisfaits de leur pêche, mais pas moi qui voulait leur faire découvrir "un paradis de la pêche" ! J'ai alors décidé d'approfondir les questions : pourquoi ça ne marchait plus sur le Derg, qu'était-il arrivé ???

Mon ami Alain m'avait laissé entendre qu'en France dans un magasin de pêche, un commercial avait évoqué des pollutions sur le Shannon, pollutions qui auraient fait d'importants dégâts, d'où nos faibles prestations depuis 1998... Une sortie au pub, une soirée bien arrosée en compagnie de quelques irlandais, et j'ai quand même fini par en apprendre plus (l'alcool délie souvent les langues...) : "pollution" m'ont-ils dit... et notre guide me l'a ensuite confirmé : "pollution agricole au potassium", et comme le potassium se dépose sur le fond, il est facile d'en déduire que les gros sujets ont été les premiers touchés. Et oui... je me souviens maintenant des grosses brèmes qui flottaient à la surface du lac ou encore qui étaient échouées sur les îles en mai 1996... Donc c'était probablement les premiers signes de ces pollutions.

Quelques recherches approfondies sur Internet à mon retour m'ont alors confirmé ces pollutions dont l'origine si situe dans une usine de produits chimiques de type agricole, usine située en amont du lough Ree, et qui rejetait ses eaux usées dans une rivière tributaire du Shannon ; à cela il faut encore rajouter les épandages d'engrais effectués par les agriculteurs à des périodes mal adaptées (la PAC européenne, vous connaissez) ==> Résultats : les eaux du Shannon ainsi que des grands lacs que cette rivière traverse, étaient polluées à 40%        Il faudra quelques années avant de retrouver un cheptel piscicole nombreux et en excellent état !!!

vers page séjours

 

horizontal rule