Accueil
Irlande
Tourisme
Hébergement
Infos pratiques
Voyager vers l'Irlande
Meteo
Lacs
Rivières
Pêche
Pike & Coarse fishing
Trout & Salmon fishing
Séjours
Galeries photos
Liens

 

Fin mars 1994...

En avant pour l'aventure irlandaise

 

vers page séjours

 

Nous étions un groupe de 12 personnes bien motivées et nous rêvions déjà de pêcher le brochet de notre vie !!! Il faut reconnaître que "l'expérience irlandaise" de quelques uns parmi nous y était pour beaucoup : nous en avons entendu des "histoires de pêcheurs et autres menteurs" avant notre départ à propos des prises incroyables réalisées dans ces contrées.

Toujours est-il qu'un beau matin de mars, nous voilà tous réunis pour prendre le bus qui va nous conduire à Roissy Charles De Gaulle. Après un voyage long et plus ou moins pénible (5 heures de bus), nous arrivons à l'aéroport où nous embarquons dans un Boeing 737 de la compagnie irlandaise "Aerlingus" qui nous dépose à Shannon via Dublin, ensuite nous louons 3 voitures pour nous rendre aux cottages située en bordure du lough Derg.

Depuis les maisons, nous avons une vue splendide sur cet immense lac et, nous ne pouvons nous empêcher de descendre jusqu'à ses rives pour admirer l'endroit, nous pensons déjà aux nombreuses prises que nous allons prendre dès le lendemain, ... enfin peut-être !!! En soirée, nous rencontrons notre guide de pêche du moment, qui nous fourni les barques à moteur absolument nécessaires pour pêcher sur ce lac très mouvementé en cette période de l'année, et après une bonne nuit d'un sommeil plus que réparateur, nous sommes au rendez-vous dans une baie où sont amarrés les barques ; ce sera notre point de départ chaque jour.

brpchet irlande                                    brochet irlande

Qu'est-ce que ça remue sur le lac ! C'est surtout bien différent de ce que nous avons tous connu jusqu'à présent sur nos petits étangs, et bien que le temps soit mauvais, la pêche nous procure de bonnes sensations !!!  Heureusement, nous avions tous suivi les conseils des plus anciens : vêtements chauds et surtout de pluie.

brochet irlande                                    brochet irlande

La journée terminée il est temps de faire le point, et chacun y va de sa petite histoire tout en admirant les belles prises des copains.

Ensuite, c'est le moment de prendre une bonne douche, et de passer à table pour y prendre un bon repas bien chaud qui fait vite oublier les mauvaises vagues et trombes d'eau que nous avons supporté toute la journée.

                                   

Avec une telle équipe, il faut assurer l'intendance, et avant d'aller pêcher, deux personnes s'occupent des achats quotidiens dans un village proche de notre hébergement ; elles ont trouvé plusieurs petites supérettes, et en cas d’urgence à l’épicerie du village où nous résidons.

Tout le reste de la semaine se déroule de la même façon, avec une météo toujours aussi capricieuse mais qu'importe, quand on est pêcheur il faut être capable de sortir par tous les temps.

La fin des vacances est là !!! Une dernière visite à la famille irlandaise qui nous louait les barques, le verre de l'amitié en leur compagnie, et c'est le retour à la maison où nous tirons nos conclusions.

                                    truite irlande

Le nombre de prises n’a pas été celui tant attendu par tout le monde (à peine une centaine de brochets), ceci principalement en raison du mauvais temps que nous avons rencontré durant notre séjour. Nous avons été obligés de pêcher dans des criques à l’abri du vent qui formait de grosses vagues, cependant, les prises étaient de qualité (souvent 80 à 90 cm) avec quand même deux beaux brochets : 1,03 m. et 1,07 m. Il faut également se rappeler que tout le monde n’a pas été à la pêche tous les jours de la semaine. Notre guide nous a conseillé de venir pêcher début mai, cette période est plus favorable à la pêche du brochet qui a frayé, et les journées sont plus ensoleillées.

En mars avril, les poissons nageurs de 18 cm passent très bien, ainsi que les grosses ondulantes, en raison de la faible importance des herbiers, et de la répartition des poissons que l’on peut trouver partout sur le lac.

Notre lieux d'hébergement était très agréable malgré le mauvais temps en ce début de printemps, notamment un fort vent et de nombreuses pluies. Les cottages, bien que jolis et confortables, étaient chers (le double d’une maison d’un particulier) surtout le chauffage électrique, et les fenêtres n’assuraient pas une bonne isolation. Le séjour fut vraiment très agréable, et la gentillesse des irlandais nous a surpris. Beaucoup d’entre nous ont envie de retourner dans cette belle région.

Commentaire 2005 : Avec quelques années de recul, je reviens sur ce séjour et en déduit que malgré nos très minces connaissances de l'endroit, les pratiques de pêche locales que nous ne maîtrisions que très peu, nos boîtes de pêche pauvrement garnies avec quelques poissons nageurs quelconques, de quelques ondulantes achetées au hasard et en toute hâte dans les magasins locaux, un lac complètement démonté tout au long de la semaine qui en a découragé plus d'un, nous avons connu une belle réussite avec un nombre de prises tout à fait honorable et surtout de qualité.... c'était encore ce que je qualifie "d'époque facile" où même un gamin novice aurait pris du poisson en toute innocence !        Une époque riche en poissons que nous regrettons déjà !!!

vers page séjours

 

horizontal rule