Accueil
Irlande
Tourisme
Hébergement
Infos pratiques
Voyager vers l'Irlande
Meteo
Lacs
Rivières
Pêche
Pike & Coarse fishing
Trout & Salmon fishing
Séjours
Galeries photos
Liens

 

Fishermen's Paradise

 

vers page séjours

Une fois de plus notre groupe vient sur le Derg pour tenter de prendre quelques beaux brochets, mais également pour s'essayer à la pêche de la truite à la mouche de mai au fouet, et peut-être connaître des nouvelles sensations.

                               

Comme souvent, le premier soir est consacré aux retrouvailles avec le pays et ses breuvages qui vous réchauffent le coeur. C'est donc tout naturellement que nous sommes attirés par un endroit bien précis nommé "PUB" et une soirée bien animée !!!

craggaunowen                craggaunowen project               

Le lendemain, a lieu une compétition de pêche à la mouche sur le Derg. Nous laissons les spécialistes débattre avec les truites par cette belle journée ensoleillée et sans pluie (la seule de la semaine d'ailleurs) pour aller faire un brin de tourisme dans la proche région. Nous visitons le village celtique (reconstitué) de "Craggaunowen" et les ruines de "Quin Abbey" ; ça nous permet également de nous remettre en forme après les "efforts" de la nuit passée !

quin abbey                                quin abbey

 

Le lundi matin, en regardant par la fenêtre, nous nous apercevons bien vite que les conditions météo ont bien changé par rapport à la veille : le vent, avec parfois de fortes rafales, puis les averses, se sont imposés dans tout l'ouest de l'Irlande. Les sorties de pêche s'annoncent difficiles, mais ce n'est pas ça qui va arrêter les pêcheurs du nord-est de la France que nous sommes et qui ont l'habitude de ces intempéries. Les équipages sont rapidement formés et rejoignent le lough par la rivière.

lough derg                barque irlande               

Comme toujours, nous débutons par quelques prises de belles perches à l'embouchure de la rivière (nous avons pour habitude de dire que c'est notre sauve bredouille), puis nous nous rendons sur les spots à brochets du printemps (à l'automne, ils sont bien différents) pour y sortir quelques poissons de taille modeste et toujours des belles perches qui nous procurent tout de même un certain plaisir. Les perches sont nombreuses dans le lac, et elles constituent la nourriture de base du brochet ; ça explique aussi en partie pourquoi les leurres de coloris perche sont si prenants. Un autre groupe de français ne tarde pas à arriver sur le même secteur que nous pour traquer les bordures... Après le barbecue de midi, nous faisons une tentative de pêche à la mouche dans un secteur abrité du vent, mais sans la moindre touche, à notre grand regret.

Nous voici à présent au mardi, et la météo ne s'améliore pas, au contraire on peut dire que ça décoiffe sérieusement et on constate que le lac est vraiment plus agité que la journée précédente. Perches et petits brochets complètent notre bien maigre tableau de pêche, jusqu'à-ce que Mimile mette à l'épuisette son premier gros bec irlandais : 1,11m pour 10,4 kg (22.92 lb)... le moral est à présent au beau fixe et comme Mimile le précise, "... j'ai encore le temps d'en sortir 2 comme ça avant midi..."  Finalement ce n'est pas lui qui récidive, mais Didier (moi) qui touche aussi le big pike, mis dans la barque à la main, pour cause d'absence d'épuisette. A l'heure où j'écris ces lignes, mes doigts portent encore les traces des dents du brochet qui s'est débattu lors de ma première tentative pour le prendre sous l'ouie. Le résultat ? Egalement 1,11m mais pour un poids de 10,3 kg (22.07 lb) seulement (si je puis dire). Mon précédent record de 1,10m datait de mai 1999, à peu près au même endroit. Quelle satisfaction et quelle récompense ! Le reste de la journée sera entrecoupé de prises bien plus petites, mais toujours accueillies avec plaisir.

Big pike lough Derg. Mimile avec un brochet de 1,11m pour 10,4 kg                    Gros brochet Irlande. Didier avec un brochet de 1,11m pour 10,3 kg

1,11m pour 10,4 kg                                          1,11m pour 10,3 kg

    "Big pike you are beautifull"        

                   

Tout au long des trois jours suivants, les trois autres membres de l'équipe ont connu des fortunes diverses ; le plus beau brochet de Claude faisait 76 cm, celui de Didier C. mesurait 88 cm alors que "le semeur de troubles"  (*), était abonné aux perches et ne sortait qu'un seul brochet moyen pendant tout son séjour. Nous avons essayé la truite à la mouche sèche une seconde fois, mais avec une météo encore plus épouvantable que lors de notre première tentative, et toujours sans le moindre résultat positif. Le dernier jour, nous avons même eut droit à un mur de pluie (que nous avons bien vu venir) sur le lac, et également de la grêle... sans oublier les périodes ensoleillées !

                               

 

Un séjour bien difficile duquel nous retenons tout de même nos deux très belles prises et le brochet moyen pris par Didier C.

 

* Dans un groupe, il y en a parfois qui ne savent que critiquer, faire tout le contraire des autres; plus précisément ne rien faire, mentir et profiter, laissant les autres accomplir toutes les tâches quotidiennes... aujourd'hui nous en sommes heureusement débarrassés, et le groupe s'en porte bien mieux !

 

vers page séjours

 

horizontal rule