Accueil
Irlande
Tourisme
Hébergement
Infos pratiques
Voyager vers l'Irlande
Meteo
Lacs
Rivières
Pêche
Pike & Coarse fishing
Trout & Salmon fishing
Séjours
Galeries photos
Liens

 

Mai 1999: le lough Derg toujours,

pour un séjour chez Joan.

 

vers page séjours

                                               

 

Nous étions plusieurs personnes à quitter le groupe qui se rendait en Irlande tous les deux ans, surtout en raison des temps d'attente entre deux séjours. J'ai donc décidé d'organiser des vacances avec d'autres personnes désireuses de partir plus souvent, et cette année nous débutons à trois.

Nous avons également changé notre mode de voyage : nous partons avec une voiture personnelle et le ferry, ce qui nous permet de prendre plus de bagages et donc plus de matériel de pêche, et ça nous fera une nouvelle expérience. Nous habitons l'Est de la France entre Metz, Nancy et Strasbourg, alors vous allez vous rendre compte du trajet à parcourir pour aller dans l'Ouest de l'Irlande. Dans un premier temps, nous devons nous rendre à Cherbourg (10 heures de route) pour embarquer chez "Irishferries" et effectuer la traversée maritime de nuit, ensuite nous arrivons à Rosslare Harbourg dans le Sud Est du pays, et après 4 heures de route, nous arrivons enfin à destination. Vous connaissez la suite : installation, pêche...

        brochet irlande

Le premier jour nous pêchons sur un petit lac tout proche du village, où nous prenons quelques brochets de petite taille, et le jour suivant, nous participons à la traditionnelle compétition sur le Derg.

Mon ami Claude était de la partie pour la première fois, et je voulais absolument lui faire découvrir ce que j'avais connu les années précédentes, mais les belles prises tant attendues n'étaient malheureusement pas au rendez-vous. Toute la semaine nous avons recherché ces brochets tout en variant nos techniques... Seul Marcel avait un peu de réussite au poisson "mort posé" avec un joli brochet de 82 cm, quand à nous, nous devions nous contenter de quelque occasionnels petits brochets pris au poisson nageur.

brochet irlande    brochet irlande    big pike

Le dernier jour semblait meilleur, nous avions quelques prises dont un brochet de 83 cm que je remettais à l'eau rapidement. Une heure avant d'arrêter notre pêche, la chance finit par me sourire à nouveau : ma canne pliait comme elle me l'avait fait le matin même et je m'attendais à nouveau à voir un poisson correct. Je coupais le moteur et ramenais ce poisson tranquillement jusqu'à quelques mètres; et tout à coup je réalisais que cette fois c'était une prise de choix. Après quelques instants, il était dans l'épuisette et dans la barque, c'était vraiment un beau poisson et nous avons décidé de nous rendre sur la rive pour le mesurer, peser et bien sur prendre une photo, il mesurait 1,10 m pour 10,5 kg (23.14 lb).

 

Je tenais enfin un de ces gros brochets irlandais que je cherchais depuis quelques années, et je venais de battre le vieux record (1,07 m) de 1994. Cela prouve qu'il faut aussi un peu de chance ou de réussite si vous voulez. Ce poisson fut sans doute tout heureux de retourner dans les eaux du Derg.

Les vacances étaient terminées et le voyage retour fut encore plus long que d'habitude. Je ne conseille ce mode de transport qu'aux personnes qui partent pour une durée de deux semaines consécutives (il faut deux jours à l'aller et autant au retour), ou si l'on veux faire du tourisme tout au long du trajet avec plusieurs étapes.

                                               

La pêche n'avait vraiment pas été bonne (25 brochets à 3 personnes pendant une semaine), les brochets étaient en pleine fraie, et nous avons pu constater qu'en fin de semaine le rendement s'améliorait, surtout le dernier jour. Il serait préférable de venir sur ce lac à partir du 10 mai quand la fraie est bien avancée, quoique tout dépend de la météo tout au long de l'année.

 

Commentaire 2005 : Arrivés sur les lieux par un temps superbe, et voulant démontrer à notre ami Claude que la pêche en Irlande c'est tout à fait autre chose que ce que nous pratiquons en France, mis en appétit par les quelques prises réalisées sur un petit lac lors de la première journée, nous avons vite déchanté pratiquement à chaque fois que nous avons pêché sur le Derg, invoquant la probable période de fraie qui laissait les brochets indifférents à nos leurres (c'était un peu le cas, mais ça n'expliquait pas tout). Quelques poissons honorables pris sur le petit lac et au final mon gros bec du Derg, nous ont laissés dans un doute qui m'aura "travaillé"  jusqu'à ce que j'arrive enfin à savoir la vérité lors du séjour de pêche suivant.

vers page séjours

horizontal rule