Accueil
Irlande
Tourisme
Hébergement
Infos pratiques
Voyager vers l'Irlande
Meteo
Lacs
Rivières
Pêche
Pike & Coarse fishing
Trout & Salmon fishing
Séjours
Galeries photos
Liens

 

vers page précédente

Tout pêcheur en barque, ou encore toute personne pratiquant la navigation de plaisance, doit garder à l'esprit que les grands lacs irlandais peuvent parfois devenir très dangereux, surtout en cas de mauvais temps. Lorsque le vent se met à souffler, il a vite fait de créer des vagues conséquentes qui peuvent retourner très facilement une petite embarcation comme une barque de pêche ; de plus le mouvement de l'eau peut également masquer la présence de rochers qui, vous vous en doutez, ne contribuent pas à améliorer la sécurité. La nature est ainsi faite, et il appartient à l'homme de s'y adapter et d'adopter des mesures appropriées afin d'éviter les éventuels accidents.

 

 

Par le passé, les lacs d'Irlande ont été le théâtre de trop nombreuses morts par noyade, par conséquent les instances de la pêche ont décidé de réagir rapidement, et c'est ainsi que depuis juin 2004, la législation précise que tout occupant d'une embarcation inférieure à 7 mètres, est tenu de porter un gilet de sauvetage (encore appelé gilet d'aide à la flottabilité). Le non respect de cette règle peut valoir au contrevenant une amende pouvant aller jusqu'à 1000 € et même une exclusion du lac. Il est de la responsabilité de chacun de respecter cette loi ainsi que toutes celles relatives à l'utilisation de barques avec leur équipement, et bien entendu de faire preuve de bon sens.

 

De nos jours tout évolue rapidement, et c'est ainsi que les divers concepteurs on su adapter le matériel en fonction des besoins, que ce soit pour la pratique de la pêche ou bien encore de la plaisance.

                                   

Quand on évoque le gilet de sauvetage, tout le monde a immédiatement en tête le modèle classique assez imposant, qui est toujours très efficace mais parfois encombrant en action de pêche, bien qu'on en trouve certains avec des poches, pouvant en même temps faire office de gilet de pêche, et dans des gammes de couleurs assez variées (photos ci-dessus). Pour ma part, j'estime que ces modèles sont plutôt destinés à la navigation de plaisance, ou encore aux pêches d'été quand on peut se permettre de porter peu de vêtements ; par contre lors des saisons les plus fraîches, et particulièrement en action de pêche lorsqu'il devient absolument nécessaire de se vêtir chaudement, ces modèles risquent de devenir pour le moins inconfortables et pas très adaptés. Pour de telles situations, les fabricants ont trouvé la parade et nous proposent divers gilets comme celui que porte mon ami Eric en haut de cette page, et ceux que vous pouvez voir ci-dessous.

                                       

Ces produits à la fois légers et peu gênants, vous sont proposés soit en déclanchement manuel en tirant tout simplement sur la petite poignée que vous apercevez au bas du gilet, ou en déclanchement automatique lorsqu'il y a chute dans l'eau. Dans ce cas, le déclanchement se fait soit par la présence d'une pastille de sel qui se dissout rapidement au contact de l'eau, soit par la pression de l'eau. Au moment du déclanchement, une cartouche de gaz gonfle le gilet (illustrations ci-dessous) qui place rapidement (environ 5 secondes) le naufrager sur le dos en position de sécurité.

       

 

Voila, ma rapide présentation de ce matériel est à présent terminée, mais n'oubliez jamais de naviguer avec prudence sur des lacs que vous ne fréquentez qu'occasionnellement lors de vos vacances ou séjours de pêche. Lorsque nous croyons connaître assez bien tel ou tel autre endroit, nous avons toujours tendance à réduire notre méfiance, et c'est parfois dans ces cas là que surviennent les accidents.

 

vers page précédente

 

horizontal rule